El Collado
El Collado

Fernando Sánchez Arjona Bonilla est le petit neveu de Javier Sánchez Arjona. Sa profession de notaire l'écarte du Campo Charro la majeure partie de l'année, mais Fernando, les toros, il aime ça. Son afición le pousse à passer le cap et à devenir ganadero d'un lot de bétail hérité de son père Fernando. En 2007, il avait acquis la moitié de l’élevage de Sánchez Arjona, qu’il partageait alors avec son frère Javier.
Resté sur la finca de « El Collado », la nouvelle devise prend le nom de la finca pour titre. Désormais l’héritage Domecq des Sánchez Arjona repose sur les seules épaules de Fernando, puisqu’en 2019 Javier Sánchez Arjona a vendu ses Domecq à la famille Fraile. Souhaitons à Fernando la même réussite que ses aïeux.

Ancienneté : -
Devise : Vert et Blanc
Signal : Orejisana à chaque oreilles
Propriétaire : Fernando Sánchez-Arjona Bonilla
Gérant : Fernando Sánchez-Arjona Bonilla
Fincas : "El Collado"  Martin de Yeltes
   Unión de Criadores de Toros de Lidia



Javier et Fernando Sánchez Arjona ont repris l’élevage familial au décès de leur père en 1961. Le gérant fut toujours Javier, Fernando restant présent mais toujours dans l’ombre.
La devise fit son bout de chemin entre tradition et modernisme. Conservant son bétail originel d’origine Coquilla tout en créant une seconde ligne en 1983 avec du bétail d’origine Domecq. Bien entendu les Domecq prirent toute la lumière. Installés dans la très andalouse finca de « El Collado », ils combattent sous le nom patronymique de « Sánchez-Arjona ». À eux la gloire des ferias de luxe où les combattent les plus grandes figuras, les Coquilla se contentant de novilladas annoncées sous le nom on ne peut plus clair de « Coquilla de Sánchez Arjona ».

En 1996, Javier opte pour la transparence et crée un nouveau fer pour le bétail Coquilla, inscrit au nom de « Coquilla de Sánchez Arjona » comme aspirant à la Unión (U.C.T.L.). En 2008, les deux frères se partagent leurs biens et tout se complique. Javier conserve les Coquilla, ainsi que le fer historique et une part du troupeau d’origine Domecq. Fernando, quant à lui, récupère l’autre partie du troupeau d’origine Domecq ainsi que les droits du fer des Coquilla. Ainsi, Javier poursuit avec les deux appellations Sánchez Arjona et Coquilla de Sánchez Arjona, cette dernière avec un nouveau fer. Quant à Fernando, il cède immédiatement ses biens à son fils, Fernando Sánchez-Arjona Bonilla, qui renomme son élevage « El Collado », nom de la finca.
Notaire de profession, l'afición de Francisco et la tradition familiale l'ont poussé à passer le cap et à devenir éleveur. D’ailleurs, dans sa finca de El Collado ne résident pas que des toros bravos, mais aussi du bétail manso et un troupeau de cochons. Mais point de défi ici, plutôt un loisir ou du moins une source de plaisir. D’autant que Fernando fils peut compter sur les conseils avisés de son père et de son oncle Javier Sánchez Arjona.

 
 

Copyright @ 1999-2019        www.terredetoros.com        contact : thuries@terredetoros.com