Sanchez Arjona
Sanchez Arjona

Depuis les années 1940, la famille Sánchez Arjona élève des toros bravos. C’est d’abord l’origine Coquilla qui illustra le patronyme familial avant que l’encaste Domecq ne fasse son entrée dans la finca de « El Collado ». La devise fut même reconnue comme une des meilleures d’encaste Domecq du Campo Charro. Tandis que les Domecq de Sánchez Arjona connaissaient la gloire des ferias de luxe, les Coquilla se contentaient de discrètes novilladas. Mais le Coquilla fut toujours le bétail de « la casa », les petits toros noirs aux cornes courtes constituant la véritable âme de l’élevage. Javier Sánchez-Arjona, avec courage et romantisme, sut les préserver et s’y consacre désormais en exclusivité, depuis qu’il a vendu son troupeau d’origine Domecq à La Ventana del Puerto.

Ancienneté : 12 Avril 1952
Devise : Vert et Argent
Signal : Orejisana à chaque oreille
Propriétaire : Javier Sánchez-Arjona
Gérant : Javier Sánchez-Arjona
Fincas : "El Collado"  Martin de Yeltes
   Unión de Criadores de Toros de Lidia



À l’aube des années 1940, Jesús Sánchez Arjona Velasco débute sa ganadería de bravo dans les alentours de Ciudad Rodrigo avec du bétail de Gonzalo Santos Diego. Mais ce bétail n’aura qu’une courte histoire dans la devise. Marié à Dolores Sánchez Fabrés, Jesús Sánchez Arjona y Velasco s’adresse tout naturellement à son beau-frère Alfonso, dont la ganadería est en plein boom, pour remodeler la sienne. En 1944, 85 vaches et 4 étalons transitent vers Ciudad Rodrigo pour débuter l’aventure des Coquilla des Sánchez Arjona. Bon sang ne saurait mentir, la devise débute avec succès en novillada.

Jesús Sánchez-Arjona décède en 1961 et ses fils, Javier et Fernando, lui succèdent. La devise est alors nommée « Hermanos de Sánchez-Arjona » et placée sous la tutelle de Javier. Homme passionné et passionnant, Javier poursuit la route entamée par son père et renforce encore la réputation de son bétail en novillada. À partir des années 1970, la ganadería commence à lidier des corridas de toros, remportant les mêmes succès. Les Coquilla marquent de leur passage les ferias de Teruel, Cáceres, Santander, Alfaro, Albacete, Valence, Almería ou encore Madrid. Mais les exigences du moment, à savoir un toro volumineux et très armé, vont écourter la présence des Coquilla en corridas.
Pour faire front, Javier Sánchez Arjona s’adapte au marché et importe en 1983 du bétail andalou de Juan Pedro Domecq. Un deuxième encaste gardé indépendamment des Coquilla qui restent le « ganado de la casa ». Les Domecq prennent alors les cartels de luxe, tandis que le bétail de « la casa » est cantonné aux novilladas, remportant néanmoins de beaux succès. Mais l’existence de deux origines implique également une réduction du nombre de têtes.

En 1996, Javier opte pour la transparence et crée un nouveau fer pour le bétail Coquilla, inscrit au nom de « Coquilla de Sánchez-Arjona » comme aspirant à la Unión (U.C.T.L.). Quant aux Domecq, ils gardent la gloire de l’ancienneté du fer historique, laurier durement gagné par leurs confrères. En 2008, du fait de la séparation des biens entre Javier et son frère Fernando, le fer des Coquilla devient la propriété de Fernando et est renommé "El Collado". Pour marquer les Coquilla, Javier achète le fer de ses cousins les Delgado y Azqueta inscrits à l’A.G.L. Pour la petite histoire, ce fer avait été acheté par les frères Delgado Sánchez Arjona en 1965. Le bétail était bien entendu du Coquilla familial, mais il eut quelques problèmes à passer le temps. Ainsi, lorsqu’en 2008 Javier Sánchez Arjona acheta l'élevage, il ne conserva que les droits au fer, changeant le dessin et envoyant tout le bétail au matadero.
Dernière étape en date en 2019, au vu de son âge, Javier Sánchez Arjona anticipe et allège sa charge de ganadero en se défaisant de l’ensemble des vaches d’origine Domecq. Elles partent pour la devise charra de Lorenzo Fraile : La Ventana del Puerto. Javier conserve tout de même les mâles de moins de trois ans, ce qui fait que le fer de Sánchez Arjona vivra jusqu’en 2022. Quant aux Coquilla, Javier leur consacrera désormais tout son temps.

 
 

Copyright @ 1999-2022        www.terredetoros.com        contact : thuries@terredetoros.com