Montalvo
Montalvo

Le mariage entre Antonio Pérez de San Fernando et de María Montalvo unit deux vieilles familles d'éleveurs du Campo Charro. Leur fils, Juan María Pérez-Tabernero Montalvo a pris la relève (1942) de sa mère à la tête des ex-Martinez issus de l'ancienne caste Jijon.
Une des particularités des grandes familles d'éleveurs est de savoir s'adapter à l'évolution de la tauromachie. Juan María illustre parfaitement ces propos, lui qui, en incorporant des étalons d'origine Domecq, a su pérenniser le succès de ses vieux Martinez. Même si parler encore des Martinez est utopique, le ganadero insiste sur le fait qu'il s'agit là d'un rafraîchissement et non d'un croisement. Sa ganaderia fut l'une des plus populaires de son époque et tient encore une place respectable dans l'escalafon actuel grâce au goût prononcé des figuras pour la noblesse du bétail. Cependant, les aficionados déplorent une faiblesse aussi rébarbative qu'affligeante. Depuis 1984, c'est son fils Juan Ignacio qui dirige la vacada. Comme son père, il a su s'adapter à son époque en Domecquisant définitivement la ganaderia.

Ancienneté : 6 Octobre 1926
Devise : Bleu et Jaune
Signal : Despuntadas à chaque oreille
Propriétaire : Agropecuria Trespalacios S.L.
Gérant : Juan Ignacio Pérez-Tabernero Sánchez
Fincas : "Linejo"  Matilla de los Caños"Calzadilla del Méndigos"  Membribe de la Sierra"Continos"  San Pedro de Rozados
   Unión de Criadores de Toros de Lidia


 

Copyright @ 1999-2019        www.terredetoros.com        contact : thuries@terredetoros.com