Guadalest
Guadalest

Fernando Sánchez Lazaro possède depuis 2003 le récent élevage de "Guadalest" bien que doté d’une histoire aussi riche qu'ancienne. Initié par Diego Hidalgo Barquero et poursuivi par des noms illustres dont le marquis de Guadalest, le fer dispose de la sixième ancienneté d'Espagne. Mais, la version actuelle de la ganadería peuplée des toros de "Torrestrella", date de la fin des années 1980.
Sans atteindre des sommets, la ganadería a sa clientèle, ses origines assurant l'essentiel. Cependant, la crise a mis à mal la devise et ses dernières années l’élevage de Fernando Sánchez Lazaro reste des plus discrets.

Ancienneté : 29 Juin 1843
Devise : Blanc et Noir
Signal : Rasgada à droite
Propriétaire : Sety20, S.A.
Gérant : Fernando Sánchez Lazaro
Fincas : "La Zamorana"  Toril
   Unión de Criadores de Toros de Lidia





Crédits photographiques : Patrick Constantinides  

 

En 1825, Diego Hidalgo-Barquero, homme d'église sévillan, fonde son élevage de toros sauvages en récupérant quelques bêtes de Joaquín Giraldez, pure origine Vistahermosa, qu'il croise avec deux étalons de pure caste vazqueña, acquis au général Quesada, administrateur de la succession de Vicente José Vázquez. Il se présente à Madrid le 29 juin 1843, aujourd'hui ancienneté de l'élevage de Guadalest, avec une devise noire et blanche, assortie à la robe de ses toros. En 1841, il se réserve 40 vaches et vend la majeure partie du troupeau (200 têtes) à son ami jerezano, don Joaquín Jaime Barrero. Il maintiendra son troupeau jusqu'en 1850, date à laquelle Romero Balmaseda devient propriétaire.

Romero Balmaseda introduit du bétail d'origine Cabrera en 1852 puis se défait de la ganadería au profit de Rafael Laffitte y Laffitte en 1862. Lui succède en 1885 José Manuel de la Camara, intime du célèbre torero "Guerrita". En 1906, l'élevage devient celui du marquis de Guadalest, qui ajoute au fer de Diego Hidalgo-Barquero une couronne. L'homme, installé dans la Marisma du Guadalquivir au "Cortijo de la Compañia", va marquer l'histoire de la devise, encore appelée "Guadalest" en son hommage. Il se présente à Madrid le 27 octobre 1907 avec déjà un cartel de luxe : Antonio Fuentes, Ricardo Bombita et Rafael el Gallo. Ses toros possèdent une excellente noblesse qui leur vaut une renommée certaine auprès des figuras de l'époque. Si bien que chaque années était courus pas moins de 80 toros. Un de plus illustres fut sans aucun doute ‘Gorrión’ estoqué par Joselito el Gallo en place de Madrid le 10 octobre 1918, un toro negro au jeu extraordinaire dont les récits sont aussi nombreux que célèbres. Malheureusement, les qualités des Guadalest étaient aussi contrebalancées par un manque de force notoire. Les temps passent, la problématique reste. L'histoire du marquis ne fut pas que triomphes et manque de force, il y eut également deux drames : ‘Bombito’ et ‘Extremeño’ blessèrent à mort les toreros "Valerito" et "Manolo Litri", respectivement à Séville le 21 avril 1922 et à Málaga le 11 février 1926.

Après le marquis de Guadalest, c'est au tour du torero Antonio Márquez et de Manuel Camacho de gérer l'élevage. Les suit Pedro Fernández Durán qui vend en 1935 à Joaquín Murube Turno, père du futur éleveur José Murube Escobar. Suivent de nombreux propriétaires, aussi célèbres les uns que les autres. Francisco Chica en 1935, Julia de Cossío, l'épouse de Juan Belmonte en 1940, José Quesada en 1954, le torero Julio Aparicio associé à José Belmonte en 1961 puis l'association Pio Halcón - Andrés Sánchez Pastor en 1966. Ce dernier poursuivra seul à partir de 1977 jusqu'en 1986, soit vingt années de règne sur la devise. À cette date, la famille Domecq prendra les rênes par l'intermédiaire des frères Luis et Antonio, petits-fils d'Alvaro Domecq qui éliminent alors le bétail pour le remplacer par une centaine de vaches de ventre et quelques étalons de l'élevage de leur grand-père, Torrestrella. En 1990, ils vendent l’élevage à la société Dehesa de Juan Estebán, S.A. qui nomme l’élevage "Guadalest". Étrangement, en 1997, elle change le fer en inversant le dessin. Finalement, en 2003, Fernando Sánchez achète l’élevage, poursuivant sous l'appellation "Guadalest".

 
 

Copyright @ 1999-2019        www.terredetoros.com        contact : thuries@terredetoros.com