Nuñez del Cuvillo reste le leader incontestable du nombre de toros lidiés en arène de première catégorie, où il fait lidier 57% de sa camada. Un chiffre aussi impressionnant que désespérant. Garcigrande reste son dauphin dans les arènes de première malgrè une corrida en moins que l’an dernier et garde la tête de l’escafón toute catégorie.

Victorino Martín confirme sa remontée en dépassant les 100 toros lidiés. Toutefois aucune vuelta al ruedo cette année, un fait assez rare pour être signalé. Il est le seul élevage du TOP 10 qui ne possède pas de sang Parladé.

Jandilla avec une bonne temporada 2017 fait encore un peu mieux en 2018.

Garcia Jiménez est maintenant une des ganaderías fixes du TOP 10, malgrè de piètres résultats qualitatifs. El Pilar retrouve le Top 10, malgré 13 toros lidiés en moins.

La grande nouveauté de cette année est l’entrée dans le classement de première catégorie de Pedraza de Yeltes avec 26 toros lidiés et 2 vueltas al ruedo.


Juan Pedro Domecq malgré un quantitatif élevé perd de l’influence dans les arènes de première (-15 toros). Alcurrucén reste un pilier du TOP 10, mais a fait combattre 25 toros de moins que l’an passé. A noter qu’il est le seul élevage du classement avec Victorino Martín hors encaste Domecq.

Fuente Ymbro poursuit sa baisse quantitative (-20 toros) et se maintient de justesse dans le TOP 10.

Adolfo Martin quitte le TOP 10, comme nous le supputions l’année dernière. Zalduendo sort également du classement.

Victoriano del Rio maintient ses positions et s’inscrit comme un des acteurs majeurs des arènes de première catégorie où 3 de ses toros eurent les honneurs d’une vuelta al ruedo.

 
 
 
 
 
 
 
 


Ne sont catabilisé ici que les spectacles formel avec picadors. Les festivals et corridas de rejon sont exclus.

 
  Réalisation Thomas Thuriès © 2002-2018  -  thuries@terredetoros.com