Nuñez del Cuvillo reste le leader incontestable du nombre de toros lidiés en arène de première catégorie, avec 73 toros. Un chiffre impressionnant puisque jamais dépassé depuis 2010. Il laisse toutefois la tête de l’escalafón général à la devise de Garcigrande, dauphin de plus en plus pressant.

Victorino Martín confirme sa remontée en chiffres. Toutefois, ses succès majeurs restent dans les arènes de seconde catégorie. Bonne temporada pour Jandilla avec 1 vuelta al ruedo à Madrid. Il retrouve le Top 10 des deux escalafones dont il avait été ejecté l’année dernière.

Garcia Jiménez fait une entrée remarquée dans le top 10, notamment dans les arènes de première catégorie où un toro sur deux laisse une oreille. Juan Pedro Domecq se réinstalle dans le Top 3 suite à son éviction de la saison dernière. Cependant peu de faits marquants.


Fuente Ymbro baisse sur tous les plans et plus particulièrement dans les arènes de première catégorie (-11). Adolfo Martín maintient ses chiffres, mais régresse à l’escalafón des arènes de première catégorie dans lequel il se maintient de justesse. Une sortie à prévoir pour la prochaine temporada tant celle-ci fut bien pâle.

Alors que tous les élevages du Top10 se font fort de leur présence dans les arènes de première catégorie, la ganadería de Zaldueno se cantonne aux arènes de seconde avec seulement 16% de ses toros lidiés en première. Dans celles-ci, elle perd en parts de marché avec 11 toros de moins que l’an passé.

El Pilar, le Puerto de San Lorenzo et Miura quitte le Top 10.

Victoriano del Rio maintient ses positions malgré une hausse notable des toros lidiés en première catégorie (+9).

 
 
 
 
 
 
 


Ne sont catabilisé ici que les spectacles formel avec picadors. Les festivals et corridas de rejon sont exclus.

 
  Réalisation Thomas Thuriès © 2002-2018  -  thuries@terredetoros.com