Pinto Barreiros

 
En 2004, Joaquim Alves Lopez de Andrade met fin aux quatre-vingts ans de règne de la famille Pinto Barreiros sur la devise. Cette passation de pouvoir s'étend au-delà des propres frontières de l'élevage pour toucher l'histoire de la ganaderia portugaise, puisque le croisement des sangs Parladé et Santa Coloma entrepris par le patriarche José Lacerda y Pinto Barreiros s'était avéré une réussite telle que son bétail avait envahie la presque totalité du campo portugais et même au-delà, créant ainsi un nouvel encaste.
Suite au déclin de l'élevage les nouveaux propriétaires ont du entamer une phase de reconstruction. Après avoir débuté par un profond travail de sélection qui réduit considérablement le troupeau, ils ont sûrement injecté du sang neuf (information non confirmé : La Corte ?). Aujourd'hui ils affinent leur choix, qui semble bon ou en tout cas en bonne voix, même s'ils restent irréguliers. Malheureusement ce fer se cantonne trop souvent aux spectacles de rejon.
 

 
 Caste Pinto Barreiros
 

   Propriétaire : Sociedade Agropecuria Sâo Trocato, Ltda.
   Gérant : Joaquim Alves Lopez de Andrade
   Mayoral :
 
  Identification
  Devise : Céleste, Blanc et Incarnat
  Signal : Muesca à gauche - Rasgada à droite
 
  Fincas
  "Camoeira"   Evora (Portugal)
  "Monte Branco"   Arraiolos (Portugal)
  "Quinta do Vidigal"   Montemor-o-novo (Portugal)
 
  Association
   Union des Criadores de Toros de Lidia  (UCTL)
 
  Ancienneté  29 Mars 1931
 
  Origine
  Pinto Barreiros
 

Union des Criadores de Toros de Lidia


Portugal