Toros de Cortés
Toros de Cortés

Depuis 1985, Victoriano del Río élève dans la Sierra du nord de Madrid du bétail d'origine Juan Pedro Domecq de diverses provenances : Jandilla, Luis Algarra, El Torreón et Salvador Domecq.

Victoriano, grand entrepreneur Madrilène, est un homme intelligent ; il cerne parfaitement les besoins des figuras et définit son toro idéal ainsi : "Ce que je veux, c'est que mes toros embistent, qu'ils soient braves, qu'ils se précipitent contre les picadors ou contre les burladeros, mais surtout qu'ils cherchent à attraper la muleta, pas le torero". Son grand mérite va être de savoir faire passer ce message de la théorie à la pratique. Les succès vont crescendo dans les années 1990 pour exploser dans les années 2000 au point de devenir un des meilleurs élevages actuels. Fruit du succès, l’élevage fut dédoublé en 1997, avec la création du fer de « Toros de Cortés ». Petite pointe d’originalité ici l’introduction de 50 vaches de Los Bayones, origine Lisardo Sánchez, menées séparément puis finalement éliminées, faisant des deux fers un seul et même troupeau.
Les toros de Victoriano sont toutefois irréguliers et si parfois ils sont des toritos sucrés, il n'est pas rare de voir sous cette devise des toracos, braves et encastés. A ce côté aigre-doux s’ajoutent des pratiques douteuses quant à la présentation. Reconnu coupable d’afeitado par l'U.V.T.F. en 2001, l'avertissement fut doublé deux ans plus tard, à Castellón, où sa corrida fait scandale ; un de ses toros sortant même avec une corne en sang.

Ancienneté : 6 Mai 2007
Devise : Paille et Incarnat
Signal : Horquilla à chaque oreille
Propriétaire : Ricardo del Río González
Gérant : Ricardo del Río González
Fincas : "Cacunanes" - "El Palomar"  Guadalix de la Sierra"Monte San Martin"  Mayorga
   Aspirante à l'Unión de Criadores de Toros de Lidia


 

Copyright @ 1999-2022        www.terredetoros.com        contact : thuries@terredetoros.com